Indications et Recommandations

Spiruline fraîche ou séchée

Pourquoi la spiruline est proposée sous forme sèche ?
La spiruline fraîche peut se conserver que 48h dans un confinement froid, alors que séchée elle se conserve aisément pendant deux ou trois ans.

 

Bassin de culture

Dans chaque bassin de culture, 1 m² produit approximativement 6 g de spiruline journalière, ce qui donne à l’année une rentabilité de 2 kg au mètre carré de récolte de spiruline sèche.

 

Micro-organisme aquatique

La spiruline est probablement un des micro-organismes les plus anciens de la planète. D’après plusieurs études, il serait présent sur la planète depuis 3,5 milliards d’années. Elle a une résistance exceptionnelle et a résisté aux nombreux changements climatiques depuis son apparition sur terre.

 

Civilisation Inca et spiruline

Au début du XIIIéme siècle, la civilisation Inca consommait et cultivait de la spiruline et la considérait comme un cadeau des dieux.

 

Spiruline naturelle

Le lac Tchad, avec ses eaux douces et sa faible profondeur, en font une réserve naturelle de spiruline. En effet, dans ce lac, la spiruline pousse naturellement. Les autochtones autour du lac s’en servent pour la fabrication de galettes et de paillettes.

 

L’algue verte et le potassium

Une carence en potassium peut provoquer des troubles digestifs, des crampes musculaires et de la fatigue. La spiruline est particulièrement riche en potassium, elle contient environ 1,4 mg aux 100 g.

 

Séchage à basse température

Pour effectuer le séchage de notre spiruline, Un seul et unique procédé intégrant notre philosophie du 100% Naturel a été choisi: Le séchage solaire.

Pour obtenir une spiruline la plus riche possible, il est très important que le séchage se fasse à basse température c’est-à-dire en dessous de 45°. Le séchage à basse température permet de garder les propriétés nutritionnelles de la spiruline intacte.

Souvent, la spiruline issue de Chine, d’Inde ou des USA ne respectent pas cette technique.

 

Spiruline panacée anti-âge

D’après plusieurs études en laboratoire, la spiruline est un spectaculaire antidote contre les toxiques environnementaux car elle combattrait efficacement les accélérateurs de vieillissement que sont le tabac ou la surexposition au soleil.

 

Spiruline et pigments

Dans la composition de la spiruline, nous retrouvons trois pigments majeurs qui sont : les phycocyanines, la chlorophylle et les caroténoïdes. Ces trois pigments donnent à la spiruline une valeur nutritionnelle exceptionnelle car ils offrent à notre organisme une activité antioxydante considérable.

 

Comment consommer la spiruline ?

La consommation journalière indiquée est d’environ 3 g par jour (une cuillère à café rase). De préférence, consommer la spiruline le matin ou le midi (pour éviter les insomnies) accompagnée d’un verre d’eau ou d’un jus de fruits naturels pour améliorer la fixation du fer.

Les personnes ayant des carences en fer, les grands sportifs ainsi que les personnes vegan ou végétariennes peuvent doubler la dose (6 g par jour).

Photosynthèse

La reproduction de spiruline se pratique par photosynthèse. Néanmoins, l’alternance de lumière et d’ombre est obligatoire pour des conditions de culture optimale.

 

Acide gamma linolénique

La spiruline contient une quantité non négligeable d’acide gamma linolénique (GLA), ce sont des acides gras essentiels qui contribuent au maintien d’un taux sanguin normal de cholestérol et qui sont également nécessaires pour la croissance et le développement des jeunes enfants.

 

Taux de cholestérol et spiruline

Plusieurs études ont confirmé que la prise de spiruline contribue à la réduction du taux de cholestérol total et LDL. Sur de nombreux patients, l’augmentation du “bon cholestérol” a même pu être observée.

 

L’algue contre les radicaux libres

La spiruline permet de lutter contre l’ennemi mortel de votre santé : les radicaux libres !
Grâce à ses antioxydants, la spiruline réduit le phénomène de vieillissement et combat efficacement l’attaque des cellules de notre corps engendrées par les radicaux libres.

 

Spiruline et phycocyanine l’énergie verte

La spiruline étant naturellement verte est bénéfique pour notre santé, car elle contient une grande quantité de chlorophylle et de phycocyanine. La chlorophylle absorbe l’énergie de la lumière du soleil pour créer des hydrates de carbone et augmenter votre énergie à travers la journée.

 

Perte de poids

Bien qu’un complément alimentaire comme la spiruline ne puisse directement réduire votre poids, elle contient les éléments nutritifs que notre corps a besoin et elle est rapidement assimilée, dans le monde du sport beaucoup s’en servent comme coupe-faim.

 

Pas d’oméga 3 dans la spiruline

Les experts sont maintenant d’accord, aucune trace d’oméga 3 dans la spiruline.
Pour cette raison, il est astucieux de consommer avec la spiruline des graines de lin, des noix ou encore des graines de chia.

 

Réglage du PH du corps avec la spiruline

Le niveau de pH du corps humain idéal doit rester à environ 7,35 à 7,45 de pH.
Trop de nourriture comme la viande, le fromage, les œufs et les boissons gazeuses provoquent l’acidité de notre corps (pH <7).
De nombreuses recherches médicales ont prouvé que les personnes avec un pH acide étaient plus susceptibles de contracter des maladies.
L’utilisation régulière de spiruline aide le corps à garder un pH plus alcalin qu’acide et réduit ainsi les risques de maladies.

 

Superaliments

Gramme pour gramme, la spiruline offre environ trois fois plus de protéines que la viande et elle est 100 % plus bénéfique pour votre cœur, et de plus elle vous offre un regain d’énergie instantané.

Vous avez dit bio :

SPIRULINE BIO ?

La spiruline est autotrophe, c’est à-dire qu’elle ne peut ingérer les oligoéléments nécessaires à sa croissance que sous forme minérale. L’humain, lui, est hétérotrophe : il n’assimile ces minéraux que sous forme organique : en clair, vous ne tirerez parti du magnésium qu’à travers la salade et les noisettes et non sous forme minérale. A l’inverse, salade et noisette tirent leur magnésium sous forme simple dans la terre.

La spiruline vit dans l’eau et ne connaît pas la terre arable ; elle n’assimilera pas l’azote organique ; il faut donc lui apporter des sacs d’azote sous forme simple et chimique pour qu’elle puisse l’assimiler. Le label AB n’accepte pas ce type d’engrais.

Bien que la spiruline soit cultivée selon des critères rigoureux de production – bassins en plein air, utilisation de la lumière du soleil pour la photosynthèse et surveillance de la qualité du contenant (absence de métaux toxiques et de plastique impropre à la consommation), de l’eau (absence de contamination bactérienne) et des produits de récolte, elle n’est pas autorisée à recevoir le label bio.